Médicaments : plus de 10 000 morts par an pour mauvais usage

En France, plus de 10 000 personnes succombent chaque année à une mauvaise utilisation des médicaments. Un chiffre alarmant, presque trois fois plus de morts que sur les routes dues à des mauvais dosages ou non-respect de la prescription.

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a été reçue hier par le collectif Bon usage du médicament. Ces professionnels de santé veulent alerter la ministre. Le mauvais usage des médicaments fait 10 000 morts par an. Soit trois fois plus que les accidents de la route. Ils sont ainsi responsables de 130 000 hospitalisations par an.

"Faites le reste du chemin avec nous"

Depuis sa création il y a trois ans, cette instance a permis de faire baisser la consommation de médicaments chez les personnes âgées. Mais ce collectif désire aller plus loin en s'adressant directement à la ministre de la Santé : "Faites le reste du chemin avec nous avec les dix préconisations que nous recommandons de mettre en place", explique Éric Baseilhac, membre de Bon usage du médicament. Des propositions qui vont de la création d'un bon usage du médicament à la sensibilisation des jeunes et des salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne