Maladie : la journaliste Élisabeth Quin évoque son glaucome

FRANCEINFO

La journaliste Clara Crochet-Damais rencontre sa consœur d'Arte Élisabeth Quin pour évoquer son glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique.

La journaliste Élisabeth Quin souffre d'un double glaucome depuis l'âge de 11 ans. Elle publie un livre intitulé La nuit se lève (Boroché), dans lequel elle évoque cette maladie dégénérative du nerf optique. "En amoureuse de l'écriture, j'ai lu beaucoup de témoignages de gens, morts ou vivants, qui avaient eu un problème avec les yeux (...) et qui parfois se sentaient augmentés étrangement malgré ce problème de perte de vue", explique Élisabeth Quin. Elle tient à faire véhiculer un message positif malgré le handicap que la maladie peut générer.

La radio en cas de cécité

"Professionnellement, les lumières sont un peu fortes et aveuglantes, mais n'ont pas d'impact sur la maladie, et le prompteur est grossi démesurément pour que je vois", poursuit la présentatrice de "28 Minutes". Élisabeth Quin estime que la radio sera le média idéal si la cécité l'oblige à changer de métier, mais elle n'en est pas encore là. 

Vous êtes à nouveau en ligne