Maladie de Lyme : des médecins lancent l'alerte

France 3

Une centaine de médecins appellent à mieux diagnostiquer la maladie de Lyme, transmise par la tique. Il y a urgence à lancer de nouveaux tests et à améliorer la prise en charge des patients.

En voyant Yannick Schraen, difficile de croire qu'il était encore paralysé il y a quelques mois. Durant plus d'un an, ce jeune homme de 19 ans a vécu l'enfer. Tout démarre comme une petite grippe avant que cela ne dégénère : douleurs, fatigue, perte de poids. "Je n'arrivais quasiment plus à marcher, ça tremblait jusqu'au jour où on m'a hospitalisé. À ce moment-là, je ne marchais plus. C'était trois à quatre semaines après le début des symptômes", raconte Yannick Schraen.

Très mal dépistée en France

L'adolescent subit des dizaines d'examens, dont le test de la maladie de Lyme, qui se révèle négatif. Commence alors huit mois d'errance médicale. Hospitalisé quatre fois, il finit en psychiatrie jusqu'à ce qu'il soit enfin dépisté. La maladie de Lyme est très mal dépistée en France, ce que dénoncent des médecins. Ils lancent un appel aux pouvoirs publics. La maladie de Lyme est due à une bactérie transmise par la tique, un insecte très présent dans la nature. La France déclare 27 000 nouveaux cas par an, un chiffre qui serait très en-dessous de la réalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne