Zika : la Guyane en pointe pour lutter contre le virus

FRANCE 3

Touchée massivement par le virus Zika, la Guyane française est fortement mobilisée pour endiguer sa propagation.

Il est considéré comme le principal responsable de l'inoculation de la dengue, du chikungunya et plus récemment du Zika. L'aedes aegypti, le cousin tropical du moustique tigre, est étudié de très près à Cayenne. Il est capable de se reproduire un peu partout, peu importe les conditions. Pour lutter contre le virus Zika, il faut donc tout faire pour éviter les piqûres du plus urbain des moustiques. Et tout faire aussi pour connaître son "adversaire".

"Pas de vaccin, pas de traitements" contre le Zika

"Il n'y a pas de vaccin, pas de traitements antiviraux spécifiques. Donc finalement, le moyen de se protéger contre ces maladies, c'est de pouvoir se prémunir des piqûres de moustiques et de lutter contre ce moustique", déclare Romain Girod, responsable de l'unité d'entomologie médicale de l'Institut Pasteur de Guyane. "C'est pour cette raison qu'étudier le moustique, sa biologie, son écologie, son comportement dans l'environnement humain, sa capacité à transmettre les souches virales, ce sont vraiment des choses absolument fondamentales", explique le scientifique. La Guyane n'est pas le seul pays à être touché. À ce jour, aucun médicament ne permet d'endiguer le virus qui peut provoquer des malformations chez le foetus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne