JO : les athlètes australiens partiront au Brésil avec des préservatifs contre le Zika

Un ouvrier fabrique des préservatifs dans l\'usine de Natex à Xapuri, au Brésil, le 7 octobre 2014.
Un ouvrier fabrique des préservatifs dans l'usine de Natex à Xapuri, au Brésil, le 7 octobre 2014. (YASUYOSHI CHIBA / AFP)

Un laboratoire pharmaceutique australien travaille à développer des préservatifs empêchant la transmission du virus par voie sexuelle.

Pendant les Jeux olympiques de Rio (Brésil), les athlètes australiens sortiront protégés (même contre le Zika). Le laboratoire pharmaceutique australien Starpharma Holdings a annoncé qu'il travaillait avec le fabricant Ansell pour fournir, à l'équipe olympique nationale, des préservatifs protégeant du virus  rapporte le Guardian (en anglais).

Au total, 450 000 préservatifs mis à la disposition des athlètes

Les préservatifs donnés aux athlètes australiens seront lubrifiés avec un gel développé par Starpharma et qui offre une protection quasi-totale contre le Zika, selon les premières études. "Etant donné [le nombre croissant de] transmissions du virus Zika par voie sexuelle, l'efficacité de ce gel pourrait s'avérer très importante", estime le laboratoire.

Le Comité olympique australien a indiqué que ces préservatifs seront envoyés au Brésil, le pays le plus touché par le Zika, en plus de ceux déjà disponibles sur place. Quelque 350 000 préservatifs masculins et 100 000 préservatifs féminins seront en effet disponibles dans des distributeurs gratuits, installés à travers le village des athlètes pendant les JO. Les Jeux d'été auront lieu du 5 au 21 août.