La dengue fait sept morts en Nouvelle-Calédonie

Des moustiques Aedes Aegypti, dans un laboratoire qui étudie une bactérie pouvant permettre de lutter contre la dengue, à Singapour, le 7 février 2017.
Des moustiques Aedes Aegypti, dans un laboratoire qui étudie une bactérie pouvant permettre de lutter contre la dengue, à Singapour, le 7 février 2017. (ROSLAN RAHMAN / AFP)

Quelque 2 400 cas de dengue ont déjà été déclarés et le pic n'a pas été atteint.

Une femme de 57 ans est morte après avoir contracté la dengue, en Nouvelle-Calédonie. Elle est la septième victime de la maladie depuis le début de l'épidémie en janvier, annonce le gouvernement, mardi 18 avril.

Hospitalisée le 12 avril, cette patiente est morte trois jours plus tard après "des complications de la dengue" et "des pathologies antérieures" qui l'ont fragilisée, précise l'exécutif. Depuis début janvier, sept personnes, dont plusieurs n'avaient pas d'antécédents médicaux, ont succombé à cette maladie virale, transmise par le moustique Aedes Aegypti.

Vigilance après le passage du cyclone Cook

Une semaine après le passage du cyclone Cook, les autorités renouvellent, mardi, leur appel à la vigilance et à la lutte contre les gîtes larvaires, qui se sont multipliés en raison des pluies diluviennes. L'épidémie en cours a provoqué jusqu'ici 2 400 cas déclarés de dengue, selon la direction des affaires sanitaires et sociales de Nouvelle-Calédonie. En dépit de la fin de l'été austral, les autorités sanitaires estiment que le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint.

Vous êtes à nouveau en ligne