L'épidémie de gastro-entérite pourrait gâcher les fêtes de fin d'année

France 2

L'invitée la plus redoutée des fêtes de fin d'année, c'est la gastro-entérite. Il faut penser à se laver les mains régulièrement.

En cette période de vacances et d'échanges, les cas de gastro-entérite se multiplient. À Nice par exemple, un praticien constate une augmentation de 20 à 30% de patients présentant des symptômes caractéristiques de la maladie (les vomissements, les nausées, les diarrhées, les maux de ventre et la fièvre, qui peuvent être complètement dissociés). Selon le Réseau Sentinelles, les cabinets des médecins généralistes ont enregistré une forte augmentation des cas de gastro-entérite.

Hydratation et repos

Au dernier bilan, le nombre de consultations en médecine générale pour diarrhées aiguës atteint 177 cas pour 100 000 habitants, dépassant le seuil épidémique. Les régions les plus touchées sont la Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Pays de la Loire et Grand Est. Pour éviter d'engorger les urgences, les professionnels de santé misent sur la prévention. Il faut bien s'hydrater et se reposer. L'épidémie de gastro-entérite devrait s'estomper d'ici deux semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne