Homéopathie : vers un déremboursement

France 3

Mardi 26 mars, les Académies de médecine et de pharmacie se sont prononcées pour la fin du remboursement de l’homéopathie et de son enseignement en facultés de médecine et de pharmacie. Claudine Gilbert revient sur cette information pour France 3.

Les Académies de médecine et de pharmacie réclament la fin du remboursement de l'homéopathie. "C'est un nouvel épisode dans cette controverse qui existe même depuis la création de l'homéopathie, il y a 200 ans. Les études se suivent et se contredisent. Récemment, une étude suisse de 2011 conclut à l'efficacité. Un rapport australien de 2015, lui, juge l'homéopathie inefficace", indique Claudine Gilbert.

620 millions d'euros en France

La journaliste ajoute : "La médecine classique, elle, traite une maladie. Elle s'appuie sur des essais cliniques. C'est la médecine basée sur les preuves. Pas d'essais cliniques ni de protocole standardisé en homéopathie. Elle traite un patient dans sa globalité et elle est classée dans la catégorie de l'usage traditionnel". En France, "on est le leader mondial. Le marché hexagonal des granules c'est 620 millions d'euros. Plus de trois quarts des Français font confiance à l'homéopathie", précise Claudine Gilbert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne