VRAI OU FAKE Vrai ou Fake : La grippe espagnole venait-elle vraiment d’Espagne ?

FranceInfo

Un siècle avant le Covid-19, une autre pandémie a fait de nombreuses victimes à l’échelle planétaire, à savoir la grippe espagnole. Mais celle-ci venait en réalité d’un peu plus loin que de l’autre côté des Pyrénées.

C’est la pandémie la plus meurtrière de l’histoire. Il y a un siècle, la grippe espagnole faisait des dizaines de millions de morts à travers le monde. Aux Etats-Unis, on ne plaisante alors pas avec ce fléau. À l’été 1918, San Francisco (Californie) ferme les bars, les églises, les écoles, interdit les rassemblements et rend le port du masque obligatoire. Les récalcitrants risquent jusqu’à dix jours d’emprisonnement. En France, le masque rencontre l’hostilité de la population. "Le public craint d’être ridicule avec ce masque sur le visage", explique le quotidien L’Heure en février 1919.

Les sous-marins allemands dans le viseur

Si, en 2020, les thèses les plus farfelues parlent de la 5G ou de Bill Gates comme étant à l’origine du Covid-19, en 1918 c’est l’Allemagne qui est soupçonnée. On accuse ses sous-marins d’avoir apporté le virus en Amérique. En réalité, cette grippe "espagnole" est américaine. Elle est originaire du Kansas, où des soldats ont été contaminés avant d’embarquer pour l’Europe et de l’y diffuser. L'Espagne a ensuite été le seul pays à avoir communiqué en toute transparence au sujet de cette épidémie et de ses funestes conséquences.

Vous êtes à nouveau en ligne