Vaccin contre la grippe : des pharmaciens s'inquiètent d'une rupture de stock

France 2

Une semaine après le début de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, la demande demeure très forte. Certaines pharmacies ont été littéralement dévalisées et 15 millions de doses ont été approvisionnées par les autorités sanitaires.

Depuis le début de la campagne de vaccination, Coralie Girondel, docteure en pharmacie à Strasbourg, enchaîne les injections. "On a eu énormément de gens qui sont venus dès le début de la campagne vaccinale. A la fois des personnes qui reviennent se faire vacciner comme tous les ans, et des patients qui ne se font vacciner que maintenant", explique-t-elle. "Dans cette période d'épidémie de Covid, je pense que c'est d'autant plus important de le faire", estime l'une de ses patientes.

Les stocks descendent rapidement

Si elle n'est pas aussi intense que dans les premiers jours de la campagne, la demande demeure assez forte et constante. Les stocks de vaccins fondent comme neige au soleil. "Je commence à être un peu juste mais des livraisons doivent encore arriver", assure Coralie Girondel. Ce n'est pas le cas pour tous les pharmaciens, dont certains s'inquiètent de ne plus pouvoir en avoir d'autres. "Aujourd'hui, ils ont produit entre 15 et 16 millions de vaccins. D'après ce qu'on estime, il nous en faudrait 20 millions", résume Alain Boetsch, président de la chambre syndicale des pharmaciens du Bas-Rhin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne