Pourquoi la grippe est-elle plus dangereuse pour les personnes âgées ?

Six personnes, quatre résidents et deux membres du personnel d'un Ehpad de La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret) sont mortes. Le lien avec la grippe doit encore être officiellement confirmé.

Trois des quatre résidents décédés courant janvier avaient plus de 90 ans. Des personnes très âgées, pour qui le virus grippal peut être extrêmement dangereux. Dr Christophe Trivalle, gériatre à l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) explique qu’avec l’âge, les défenses immunitaires qui protègent contre les infections sont moins efficaces et que les pathologies chroniques (cardiaques, pulmonaires…) se multiplie ce qui fragilise l’organisme qui peut décompenser.

Le virus de la grippe aggrave l’état d’organes vieillissant ou déjà malades. C’est ce qu’on appelle l’immunosénescence. A cause de ce vieillissement du système immunitaire, le vaccin protège moins bien. Dr Christophe Trivalle estime que chez les personnes âgées, le taux d’efficacité du vaccin se situe autour de 50%, contre 60 à 70% pour la population générale. Chez les les plus âgés, l’efficacité du vaccin chute à 20%, notamment en cas de dénutrition. Pour les protéger, le meilleur moyen est de faire vacciner l’entourage, les proches mais aussi les soignants.

Vous êtes à nouveau en ligne