Maison de retraite : la grippe tue 13 personnes

Comment une épidémie de grippe a pu toucher, dans une même maison de retraite, 72 personnes et faire 13 morts en seulement quelques jours ? L'Agence régionale de la santé a ouvert une enquête à la demande du ministère.

Au pied de ces fenêtres derrière lesquelles les pensionnaires restent confinés toute la journée, ce défilé de visiteurs pressés de prendre des nouvelles de leurs proches, avec angoisse. Entre le 23 décembre et le 7 janvier, 72 des 102 résidents de cette maison de retraite ont été touchés par la grippe. 13 sont décédés. Des victimes pour la plupart extrêmement fragiles âgées de 86 à 102 ans. Mais comment expliquer leur nombre ?

La question de la vaccination

Certains parents s'interrogent sur d'éventuelles défaillances de l'établissement : "Dès que j'ai reçu le bon pour la vacciner, je l'ai emmenée à l'accueil. L'infirmière m'a demandé est-ce que vous êtes d'accord pour la vacciner? J'ai dit bah oui, j'ai donné le bon. Non mais il faut qu'on ait l'accord oral", a répondu l'infirmière. "Alors vous imaginez si il y a des gens qui habitent loin et qu'ils n'ont pas l'accord oral, on les vaccine pas?" s'interroge cette proche. Dès le 21 décembre dernier, la ministre de la Santé avait rappelé aux maisons de retraite l'importance de la vaccination. Des recommandations que les responsables de l'établissement affirment avoir suivies à la lettre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne