Grippe : une pénurie de vaccins redoutée

FRANCEINFO

Les professionnels de santé redoutent un effet Covid-19 sur la campagne de vaccination de la grippe classique qui débute mardi 13 octobre. Le vaccin peut-il atténuer les symptômes du coronavirus ? Eléments de réponse.

Dans la pharmacie parisienne de Patrick Sitbon, tout est prêt pour mardi 13 octobre et le début de la campagne de vaccination contre la grippe. Après avoir reçu quelque 300 doses de vaccin, il a passé une nouvelle commande d’une quantité équivalente. Cette année, en pleine épidémie de Covid-19, la demande est particulièrement forte. "Depuis une quinzaine de jours, les gens viennent se renseigner pour savoir quand est-ce que nous allons recevoir le vaccin contre la grippe et quand est-ce qu’on pourra les vacciner", explique le pharmacien.

La demande explose

Parmi les clients, la tendance semble, en effet, à la vaccination. "Je viens de l’acheter", commente une cliente, son vaccin à la main. Touchée par le coronavirus, elle espère grâce à lui ne pas être malade une deuxième fois. Près de 16 millions de bons de vaccination ont été envoyés aux personnes prioritaires. Certains médecins redoutent une pénurie. Inquiétude également chez un grossiste. La demande a explosé de 25% et les stocks sont déjà quasiment vides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne