Grippe : plus de 1 000 décès cette année

FRANCE 3

Alors que l'épidémie de grippe a atteint son pic, il semble que l'une des souches soit très mal couverte par le vaccin de cette année. De quoi faire redoubler de vigilance dans la prévention.

Environ 1 100 décès sont imputés à l'épidémie de grippe de cet hiver, le pic vient probablement d'être atteint, selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Il est donc important de recourir aux bons gestes afin de se prémunir d'une contagion. Aux urgences de Lunel (Hérault), le premier geste est de mettre un masque aux patients afin d'éviter une transmission au personnel soignant. "On a surtout eu des jeunes, entre 30 ans et 60 ans", explique le Dr Anne Ollivier de la clinique de Lunel.  

20% de couverture sur la deuxième souche  

"On a dû en hospitalier pas mal", explique-t-elle, et ce à cause d'atteintes pulmonaires. L'épidémie a touché toute la France, d'autant que le vaccin semble peu efficace face à la souche en circulation. "La souche classique, la souche A du vaccin, couvre à peu près 50% des gens. Et sur l'autre souche qui circule, la couverture est très médiocre, à 20%", a indiqué Agnès Buzyn jeudi 7 février sur Europe 1.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne