Grippe : on a testé la téléconsultation

Une application de téléconsultation sur smartphone (illustration).
Une application de téléconsultation sur smartphone (illustration). (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Alors que les cabinets de médecin et les urgences sont saturées, franceinfo a réalisé une consultation par téléphone.

L'épidémie de grippe est à son plus haut niveau, le ministère de la Santé a déclenché lundi 11 février l'alerte sanitaire grippe, des messages de prévention sont diffusés dans les médias. Les médecins sont débordés dans leurs cabinets, les malades finissent par se reporter sur les urgences, mais aussi sur les plateformes de téléconsultation. C'est une consultation par vidéo interposée, sur tablette ou téléphone portable. Franceinfo a testé cette expérience.

Une consultation par téléphone de 11 minutes

Il est 9 heures du matin, la nuit a été difficile, très fiévreuse, je tousse. J'appelle mon médecin traitant, elle est débordée et n'est pas sûre de pouvoir me prendre en rendez-vous dans la journée. Je télécharge donc l'application de téléconsultation sur mon téléphone portable. J'ai rendez-vous dans une heure avec un médecin sur mon téléphone, ça me coûtera 7,50 euros.

À l'heure dite, le médecin appelle. "Bonjour, que vous arrive-t-il ?". Je lui précise mes symptômes : fièvre, toux, maux de tête. "Cela ressemble à la grippe ce que vous avez ! Dans ces cas-là, ce qu'on préconise, c'est le repos, le traitement symptomatique, je vais vous prescrire le paracétamol et s'il y a des aggravations, comme une gêne respiratoire, si la fièvre ne baisse pas, etc. Il faudra une auscultation pour écouter les poumons."

Résultat, la consultation a duré 11 minutes, la manipulation de l'application est assez simple, j'ai mon ordonnance sur ma boîte mail, il n'y a plus qu'à aller à la pharmacie.

"J'ai testé la téléconsultation", le reportage franceinfo de Solène Le Hen
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne