Grippe : les hôpitaux s'organisent face à l'épidémie

FRANCE 2

L'épidémie de grippe, contre laquelle le vaccin de cette année est peu efficace, a déjà fait 1 000 morts, obligeant les hôpitaux à libérer des lits.

Le pic de l'épidémie de grippe est en train d'être atteint sur tout le territoire français. Plus de 1 000 décès ont été enregistrés cette année, et les hôpitaux doivent s'organiser afin d'accueillir les malades, au point de repousser certaines opérations. Dans un hôpital en région parisienne, ce sont trois heures d'attente que devaient subir les malades. "Ce n'est plus une petite grippe anodine", explique une maman dont la fille a vu le virus engendrer d'autres symptômes.  

Un temps d'attente à rallonge aux urgences  

Les complications de cette année sont souvent pulmonaires, avec des soins intensifs recevant des malades mal soignés. "Le temps d'attente aux urgences est vraiment très très long, du coup ils finissent par rentrer chez eux. Et finalement, ils ne sont pas pris en charge tout de suite", regrette le Dr Rabea Ibrahim de l'hôpital d'Arpajon (Essonne). Certaines opérations sont repoussées dans cet hôpital, et le vaccin s'avère peu efficace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne