Grippe : les complications qui l'accompagnent

La ministre de la Santé a reconnu que 192 établissements sur 850 avaient déclenché le plan "hôpital sous tension".

Au service infectiologie de l'hôpital de la Croix-Rousse de Lyon (Rhône), Christiane Carbone est hospitalisée depuis une semaine. Elle a 61 ans. Sa grippe a dégénéré en infection grave : une pneumopathie. Elle n'imaginait pas que sa grippe puisse ainsi dégénérée. Comme elle, un patient sur trois venus consulter aux urgences pour état grippal est hospitalisé. C'est bien plus que les épidémies des années précédentes.

"Hôpital sous tension"

Des hospitalisations en nombre, un hôpital mobilisé et des lits qui se font de plus en plus rares dans des services qui affichent complets. L'hôpital de la Croix-Rousse de Lyon a déclenché son plan "hôpital sous tension" depuis le 27 décembre. Dédoublement des chambres, rappel de personnel médical, sont quelques-uns des défis que doivent surmonter la plupart des hôpitaux de France face à cette épidémie d'une rare intensité.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne