Grippe : les causes de la mort de 13 pensionnaires d'une maison de retraite inconnues

FRANCE 3

Les explications sont difficiles à trouver pour élucider la mort de 13 pensionnaires d'une maison de retraite, à Lyon, dimanche 8 janvier

Derrière les murs de la maison de retraite, à Lyon, les résidents restent encore confinés. L'épidémie de grippe a tué 13 personnes en 15 jours, et six pensionnaires sont encore hospitalisés. Cette hécatombe est difficile à comprendre, car la moitié des victimes étaient vaccinées. Pour cet infectiologue, il faut rappeler que la protection pour le vaccin contre la grippe est loin d'être totale.

Vaccination du personnel soignant

La souche du virus de type H3N2 est particulièrement dangereuse pour les sujets fragiles. Au lieu de s'attaquer directement aux poumons, la grippe cette année va plutôt générer des complications bactériennes et aggraver des pathologies cardiaques. Au-delà des masques et des gels hydroalcooliques, la protection des patients passe aussi par la vaccination du personnel soignant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne