Grippe : le pic de l'épidémie est passé

Illustration d\'une visite médicale, chez un médecin généraliste.
Illustration d'une visite médicale, chez un médecin généraliste. (MAXPPP)

L'agence Santé publique France dit observer, mercredi, une baisse des consultations pour cause de grippe mais souligne que toutes les régions de France métropolitaine restent en "phase épidémique".

Le début de la fin. Le pic de l'épidémie de grippe saisonnière est passé, a annoncé, mercredi 8 févier, l'agence Santé publique France. Pour l'instant, elle évalue à 14 300 "le nombre de décès en excès", toutes causes confondues, dont une partie est attribuable à cette maladie.

L'agence observe une baisse des consultations pour grippe mais souligne que toutes les régions de France métropolitaine restent en "phase épidémique".

Les hôpitaux toujours en alerte

Les médecins du réseau de surveillance Sentinelles ont noté, le 3 février, que le seuil épidémique avait été dépassé, la semaine précédente, pour la première fois de l'année, avec 246 cas pour 100 000 habitants.

Le 11 janvier, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a demandé "à tous les hôpitaux publics et privés de déprogrammer des opérations, des soins médicaux pour libérer des lits". Une mesure qui n'a rien d'exceptionnel. En effet, il existe même un dispositif dédié : le "plan blanc", qui peut être décidé au sein de chaque hôpital et s'inscrit dans le cadre du système Orsan (organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles).