Grippe : l'hôpital de Chambéry en tension

Voir la vidéo
France 2

L'hôpital de Chambéry (Savoie) a prévu 12 lits de plus que l'an passé. Mais face à la grippe, ils se révèlent déjà insuffisants. Reportage.

Port du masque obligatoire et rythme intensif depuis une quinzaine de jours à l'hôpital de Chambéry (Savoie). En cause notamment : la grippe. Dans les étages, les lits d'hospitalisation sont tous pris. Aux urgences, les patients s'accumulent, y compris dans les couloirs. L'activité a augmenté de plus de 50% par rapport à la normale. Conséquence : les temps d'attente et de prise en charge s'allongent.

La vaccination peu efficace

Pourtant, depuis trois mois, un simple prélèvement nasal a permis à l'hôpital d'améliorer encore son diagnostic de la grippe, particulièrement sur les personnes fragiles et les nourrissons. Dix minutes de test au lieu de trente grâce à une machine qui développe le virus. Chaque minute est bonne à prendre, mais le gain est surtout au niveau de l'orientation des malades. "On n'a pas des chambres 'seul' pour tous les patients. [...] Et ce n’est pas possible de mettre un patient qui a la grippe avec un autre patient qui ne l'a pas donc on doit être certain de notre diagnostic", explique le docteur Jérôme Grosjean, biologiste et virologue. Facteur aggravant cette année : la vaccination est peu efficace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne