Grippe : l'hiver le plus meurtrier depuis cinq ans

FRANCE 2

8 500 décès supplémentaires ont été enregistrés en France ces dernières semaines, notamment à cause de la grippe. Jean-Daniel Flaysakier détaille l'épidémie de cet hiver. 

C'est un chiffre choc qui a été rendu public ce mercredi 4 mars : 8 500 décès supplémentaires ont été enregistrés en France ces six dernières semaines, en raison notamment de la forte épidémie de grippe.

Depuis le ministère de la Santé, Jean-Daniel Flaysakier confirme que l'on vit "l'hiver le plus meurtrier depuis cinq ans : entre 3 000 et 5 000 morts de plus que d'habitude. Et bien sûr, la grippe joue un rôle important dans ce chiffre." Le journaliste de France 2 poursuit : "Le virus de la grippe tue directement peu de monde : 100 à 200 personnes. C'est indirectement qu'il fait le plus de dégâts, en aggravant les maladies déjà existantes [...]. Ce qui explique d'ailleurs que ce sont les plus de 65 ans qui payent le plus lourd tribut, cette année, à cette surmortalité."

Un virus qui a muté

Une circonstance aggravante explique cette hausse de la mortalité : "Le virus le plus rencontré est un virus muté, qui est apparu après qu'on a fabriqué le vaccin, ce qui explique que la protection conférée par ce vaccin cette année soit tout à fait insuffisante", conclut Jean-Daniel Flaysakier.

Vous êtes à nouveau en ligne