Grippe : 37 cas dans cinq maisons de retraite des Pyrénées-Atlantiques

L\'équipe de soins d\'une maison de retraite à Annecy (Haute-Savoie) se prépare pour combattre l\'épidémie de grippe, le 26 février 2015.
L'équipe de soins d'une maison de retraite à Annecy (Haute-Savoie) se prépare pour combattre l'épidémie de grippe, le 26 février 2015. (MAXPPP)

Dans cinq maisons de retraites des Pyrénées-Atlantiques, 37 cas de grippe ont été recensés selon France Bleu Béarn. Pour l'instant, aucun décès n'est à signaler.

L'Association Saint Joseph, qui gère cinq maisons de retraite dans les Pyrénées-Atlantiques, a recensé, lundi 9 janvier, 37 cas de grippes sur un total de 330 résidents, selon une information de France Bleu Béarn. Aucun décès n'est à signaler. Des cellules de crise sont mises en place.

Le directeur général de l'Association Saint Joseph, Philippe Duboé, estime sur France Bleu Béarn que "cette épidémie semble encore plus virulente que celle de 2015". Les premiers cas sont apparus le 29 décembre dernier, à raison de deux ou trois nouveaux par jour. Un signalement a été fait à l'Agence régionale de santé (ARS). L'établissement le plus touché est celui de Saint Joseph, à Nay une commune située entre Pau et Lourdes, avec "20 cas de grippe sur les 92 pensionnaires", selon Philippe Duboé.

Un plan de surveillance activé

Un "plan bleu" a été mis en place dans ces Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) béarnais : tous les résidents ont été soignés avec un médicament antiviral Tamiflu. Le personnel soignant surveille d'éventuelles fièvres en prenant trois fois par jour la température des pensionnaires. Les salariés des établissements portent un masque depuis l'apparition des premiers cas. Les familles des résidents sont priées de limiter leurs visites, doivent se désinfecter les mains et également porter un masque à chaque visite. Les chambres sont aérées plusieurs fois par jour, les poignées de porte désinfectées régulièrement, tout comme le linge. Le personnel veille aussi à ne laisser traîner aucun mouchoir en papier usagé.

90% des résidents de ces cinq établissements sont vaccinés contre la grippe, a assuré le directeur général de l'Association Saint-Joseph, qui regrette qu'il n'en soit pas de même pour le personnel : "Entre 10 et 15% du personnel est vacciné, c'est bien trop peu mais on a du mal à faire changer les mentalités".