Les exportations de foie gras hors d'Europe bloquées après la découverte d'un foyer de grippe aviaire dans un élevage du Tarn

Quelques 2 000 canards sur les 5 000 que comptaient l\'exploitation sont morts, a précisé le ministère de l\'Agriculture vendredi 2 décembre 2016.
Quelques 2 000 canards sur les 5 000 que comptaient l'exploitation sont morts, a précisé le ministère de l'Agriculture vendredi 2 décembre 2016. (IROZ GAIZKA / AFP)

Ce virus avait une première fois été détecté le 26 novembre dans le Pas-de-Calais sur des canards sauvages.

Mauvaise nouvelle pour les éleveurs. Les exportations françaises de foie gras hors d'Europe, qui devaient reprendre samedi, restent interdites après la découverte d'un nouveau foyer contaminé par la grippe aviaire dans un élevage de canards du Tarn, a indiqué vendredi 2 décembre le ministère de l'Agriculture.

Ce virus avait une première fois été détecté le 26 novembre dans le Pas-de-Calais sur des canards sauvages. Son apparition, dans un élevage cette fois, "ne permettra pas à la France de recouvrer le 3 décembre, comme envisagé, son statut indemne d'influenza aviaire", indispensable pour exporter volailles et foie gras hors Europe, explique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

"Parmi les 5 000 canards que comportait l’exploitation, 2 000 canards sont morts", ajoute le communiqué du ministère, qui précise que des mesures de protection ont été prises et que des abattages préventifs seront réalisés. Ces nouveaux cas ne présentent aucun lien avec l’épisode survenu l’an dernier dans le Sud-Ouest de la France. Le virus reste inoffensif pour l’homme.