L'apparition de la grippe aviaire dans le Sud-Ouest vous inquiète-t-elle ?

Le ministère de l'Agriculture a annoncé, lundi, que trois nouveaux foyers de grippe aviaire avaient été détectés en Dordogne et deux dans les Landes.

La grippe aviaire fait son apparition dans les Landes. Après la Dordogne, ce sont les canards et les pintades landaises qui sont touchés. Un contrôle de routine, effectué vendredi, a donné l'alerte, entraînant l'abattage de 8500 volailles dans les deux départements.

Le ministère de l'Agriculture a annoncé plusieurs mesures de protection pour éviter la propagation de l'épidémie, dont la mise en place de "zones de protection" d'un rayon de 3 km autour des élevages concernés. Le gouvernement a également interdit, dans la foulée, l'exportation d'oiseaux vivants et d'œufs à couver depuis la Dordogne. Des restrictions de transport de volailles, de poussins et d'œufs à couver ont également été mises en place. Elles concernent les volailles provenant de 87 communes de Dordogne et de Haute-Vienne. 

Les Landes ont produit 19 millions de palmipèdes et 24 millions de volailles, d'après les statistiques 2013 de la chambre d'agriculture. Le préjudice pourrait être important : à l'approche des fêtes de fin d'année, huit pays d'Afrique du Nord et d'Asie, dont le Japon, premier importateur mondial de foie gras français, ont décidé de fermer les portes aux volailles françaises.

Depuis le 7 décembre, une surveillance renforcée est mise en place sur l'ensemble du territoire national. Dans un communiqué, Stéphane Le Foll rappelle que "l'influenza aviaire n'est pas transmissible à l'homme par la consommation de viande, œufs, foie gras, et plus généralement tout produit alimentaire".

Votez, réagissez, commentez sur le site.

L'apparition de la grippe aviaire dans le Sud-Ouest vous inquiète-t-elle ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne