Grippe aviaire : les producteurs tiennent bon

FRANCE 3

Malgré l'apparition de la grippe aviaire en Dordogne, les producteurs comptent bien ne pas laisser s'installer la psychose chez le consommateur, à quelques semaines de Noël.

Après l'apparition de la grippe aviaire en Dordogne, le Japon, premier importateur de foie gras français a décidé de suspendre ses importations de volailles françaises. Au total, huit pays ont pris cette décision. Mais les producteurs ne veulent pas céder à la panique et comptent sur le sang-froid des consommateurs. 

"Pas vraiment de risque" 

France 3 s'est rendue à La Meyze (Haute-Vienne) afin de recueillir le ressenti de certains producteurs comme Claire, productrice de canards gras, qui, sur les marchés, compte bien faire entendre ses arguments : "L'enjeu c'est que la psychose ne gagne pas encore les consommateurs. Il n'y a pas vraiment de risque pour les humains. Nous on expliquera notre manière de travailler, ce que l'on surveille sur les canards et les raisons qu'il puisse y avoir de s'inquiéter ou non". 
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne