Grippe aviaire : les éleveurs inquiets

France 3

Alors que les éleveurs réalisent 40% de leur chiffre d'affaires avec les fêtes de fin d'année, c'est tout une filière qui vit dans l'angoisse.

Après la Dordogne, c'est dans les Landes que la grippe aviaire a frappé. France 3 a rencontré une famille d'éleveurs, les Pelegris, qui s’inquiètent alors que les fêtes de fin d'année sont un moment clé pour les affaires. Aux Farges (Dordogne), on goûte le foie gras. Le lendemain, les premières commandes seront expédiées pour Noël. 150 lots de foie gras doivent partir, ils sont préparés par David, sa soeur Emmanuelle et la douzaine d'employés que compte l'entreprise. 800 000 euros sont en jeu, soit 40% du chiffre d'affaires annuel.

"On croise les doigts"

Dans la boutique, il faut depuis quelques jours assurés les clients. En cause : la grippe aviaire. "Ils sont surveillés encore plus que d'habitude, donc il n'y a pas de soucis", précise David Pélégris à un client. En Dordogne, quatre cas de grippes aviaires ont été détectés. "On peut toujours craindre de l'attraper, que ça arrive dans notre élevage, même quand on reste en circuit court. On croise les doigts", avoue Patrick Massalve, éleveur fournisseur des Pelegris. Éleveurs et producteurs craignent aussi que la grippe aviaire finisse par ternir leur image de marque de la filière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne