Grippe aviaire : les consommateurs ne sont pas inquiets

France 3

À l'approche des fêtes, les clients se pressent pour acheter volailles et foie gras du Sud-Ouest.

Alors que plusieurs pays ont suspendu leurs importations de volailles françaises à cause de cas de grippe aviaire, les habitants du Sud-Ouest n’ont pour leur part pas modifié leurs habitudes de consommation.
À moins de 15 jours de Noël, les clients se bousculent chez les producteurs de foie gras. L'épidémie de grippe aviaire n'est vraiment pas un frein à la consommation. "Je ne fais attention à rien, j'achète", confie une cliente au micro de France 3.

Pas d'inquiétude

Véritable psychose en 2005, le virus H5N1 n'a pas fait chuter les ventes de foie gras, produit phare en cette fin d'année. Au salon de la qualité alimentaire qui se tient en ce moment à Toulouse, les visiteurs n'hésitent pas à gouter sans la moindre inquiétude. Cette crise sanitaire n'a donc pas pour l'instant d'impact sur la filière, mais les clients vont certainement délaisser les grandes surfaces pour se rapprocher des producteurs locaux, garants d'une meilleure traçabilité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne