Deux nouveaux cas de grippe aviaire détectés dans le Gers et les Landes

Des mesures de confinement et de sécurité prises autour d\'une maison de Biras (Dordogne), le 25 novembre 2015, après la détection d\'un cas de H5N1.
Des mesures de confinement et de sécurité prises autour d'une maison de Biras (Dordogne), le 25 novembre 2015, après la détection d'un cas de H5N1. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Au total, douze foyers d'influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans quatre départements du Sud-Ouest.

Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés mercredi 9 décembre dans un élevage du Gers et dans les Landes. Ces découvertes portent à douze le nombre de cas recensés depuis novembre en France. Le ministère de l'Agriculture l'a annoncé jeudi 10 décembre.

Le communiqué indique que, dans les Landes, la souche H5N9 a été détectée "à Horsarrieu dans un élevage de 4 000 pintades, 12 600 poulets, 3 500 poulets chapons et 960 canards". Dans le Gers, le "premier département producteur de foie gras traditionnel", un foyer H5N2 a été détecté dans un élevage de 8 300 canards, dans la commune de Manciet.

Mesures de confinement et de protection

Au total, douze foyers d'influenza aviaire, hautement pathogène pour les volailles, ont été détectés dans quatre départements du Sud-Ouest. Sept en Dordogne, trois dans les Landes, un en Haute-Vienne et un dans le Gers. 

Des mesures de confinement et de protection ont été prises pour les exploitations agricoles situées jusqu'à 10 km des foyers affectés. Les risques pour les consommateurs sont à l'heure actuelle quasiment nuls. Pour autant, plusieurs pays ont néanmoins décidé de suspendre leurs importations de volailles françaises, au premier rang desquels le Japon, le plus gros importateur de foie gras français.

Vous êtes à nouveau en ligne