Gastro-entérite : le seuil épidémique franchi dans trois régions

Pour éviter d\'être contaminé par la gastro-entérite ou tout autre virus, pensez à vous laver les mains fréquemment (photo d\'illustration).
Pour éviter d'être contaminé par la gastro-entérite ou tout autre virus, pensez à vous laver les mains fréquemment (photo d'illustration). (MAXPPP)

Les Hauts-de-France, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le Grand-Est sont touchés par l'épidémie de gastro-entérite. Cinq foyers régionaux de varicelle ont également été identifiés.

Le seuil épidémique pour la gastro-entérite a été dépassé dans trois régions françaises, indique le réseau Sentinelles, réseau de veille sanitaire, dans son bulletin publié jeudi 27 décembre. Sont concernés les Hauts-de-France, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le Grand-Est. Cette infection du système digestif cause des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et la diarrhée.

Au niveau national, le taux se situe à trois cas du seuil épidémique

"La semaine dernière (du 17/12/2018 au 23/12/2018), les taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale" ont été les plus élevés dans les Hauts-de-France (278 cas pour 100 000 habitants), la région PACA (262 cas pour 100 000 habitants) et le Grand-Est (229 cas pour 100 000 habitants).

Au niveau national, ce taux d'incidence est estimé à 170 cas pour 100 000 habitants, juste en-dessous du seuil épidémique (173 cas pour 100 000 habitants).

Par ailleurs, cinq foyers de varicelle détectés

Par ailleurs, le réseau Sentinelles alerte sur les cas de varicelle : "cinq foyers régionaux ont été observés", d'activité forte en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (85 cas pour 100 000 habitants) et modérée en Occitanie (25), Auvergne-Rhône-Alpes (24), Grand-Est (23) et Bretagne (23).

Vous êtes à nouveau en ligne