VIDEO. Ebola au Sierra Leone : Air France suspend ses vols vers Freetown

MARIANNE BUISSON et JEREMIE CHANTERAUD - FRANCE 2

Air France était l'une des dernières compagnies aériennes à continuer de desservir Freetown, avec Brussels Airlines.

La compagnie Air France suspend provisoirement mercredi 27 aout ses vols vers la capitale du Sierra Leone, Freetown, en raison de l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays. La recommandation venait du gouvernement français.

Le maintien des vols de la compagnie française vers ces pays était critiqué par une partie de ses organisations syndicales d'Air France, elles demandaient cette suspension sur certains pays d'Afrique noire touchés par l'épidémie au début de l'année : la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

La compagnie aérienne maintient pour l'heure ses vols à destination et en provenance de Guinée et du Nigeria, conformément à l'avis publié à l'issue du Conseil des ministres. Air France était l'une des dernières compagnies aériennes à continuer de desservir Freetown, avec Brussels Airlines.

Un énorme impact sur l'acheminement du personnel et du matériel médical

Le coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola, le Dr David Nabarro, a relevé mardi que "la décision compréhensible de certaines compagnies aériennes de ne plus desservir Freetown, Monrovia ou Conakry avait eu un énorme impact sur la capacité de l'ONU à acheminer du personnel et du matériel".

Depuis le début de l'année, le virus a fait près de 1 400 morts, selon un dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé, dont 374 en Sierra Leone. En tout, plus de 2.400 cas ont été recensé.

Vous êtes à nouveau en ligne