VIDEO. Comment les hôpitaux se préparent-ils à accueillir les malades d'Ebola ?

ANGELIQUE FORGET - FRANCE 2

La France s'apprête depuis plusieurs semaines à faire face à des cas d'Ebola. Elle a habilité une série d'hôpitaux référents sur le territoire.

La France s'apprête à accueillir son premier patient atteint d'Ebola. Une volontaire française de Médecins sans frontières (MSF) a été contaminée par le virus au Liberia et pourrait être rapatriée à Paris par avion spécial jeudi 18 septembre.

Aucun cas avéré en France à ce jour

Dans un communiqué conjoint, les ministères des Affaires étrangères et de la Santé ont indiqué mercredi soir que la malade serait rapatriée "dans des conditions de sécurité maximale, dans un avion médicalisé dédié", sans préciser à quelle date aurait lieu le transfert ni où la malade serait hospitalisée. L'âge et l'identité de la patiente n'ont pas non plus été rendus publics. MSF s'est contenté d'indiquer qu'elle avait été placée en isolement mardi, "dès l'apparition des premiers symptômes", et que son état était "stable". Les tests de laboratoire réalisés le même jour ont confirmé une infection au virus.

La France se prépare depuis plusieurs semaines à faire face à des cas d'Ebola. Elle a habilité une série d'hôpitaux référents sur le territoire pour prendre en charge d'éventuels patients. Parmi eux figurent le service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bichat, à Paris, qui avait ouvert ses portes aux journalistes le mois dernier. Aucun cas avéré d'Ebola n'a été signalé à ce jour en France, tandis que plusieurs cas suspects ont été rapidement écartés.

Vous êtes à nouveau en ligne