Une épidémie d'Ebola déclarée dans le nord-est de la République démocratique du Congo

Des personnes en combinaisons de protection préparent l\'enterrement d\'une victime d\'Ebola, le 27 septembre 2014 à Port Loko, en Sierra Leone. (Photo d\'illustration)
Des personnes en combinaisons de protection préparent l'enterrement d'une victime d'Ebola, le 27 septembre 2014 à Port Loko, en Sierra Leone. (Photo d'illustration) (REUTERS)

Ce virus très virulent a tué trois personnes depuis le 22 avril, selon l'OMS. C'est la première épidémie d'Ebola depuis 2014.

Le virus ne s'était plus manifesté depuis trois ans. Une épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vendredi 12 mai. Elle a fait trois morts depuis le 22 avril.

Selon l'OMS, l'épidémie touche une zone de forêt équatoriale dans la province du Bas-Uele, frontalière de la Centrafrique. La dernière épidémie de virus Ebola en RDC remonte à 2014. Rapidement circonscrite, elle avait fait officiellement 49 morts.

Une zone difficile d'accès

Le ministre de la Santé congolais, dans une déclaration à la télévision publique, a appelé la population "à ne pas céder à la panique". La RDC "vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola", a-t-il ajouté.

L'OMS indique qu'elle "travaille en étroite collaboration" avec les autorités congolaises "pour faciliter le déploiement des matériels de protection et du personnel sur le terrain afin de renforcer la surveillance épidémiologique et contrôler très rapidement l'épidémie" qui s'est déclarée dans une zone difficile d'accès.