Un cas d'Ebola diagnostiqué au Royaume-Uni

Un humanitaire vêtu d\'une tenue de protection dans l\'est de la Sierra Leone, le 19 décembre 2014.
Un humanitaire vêtu d'une tenue de protection dans l'est de la Sierra Leone, le 19 décembre 2014. (BAZ RATNER / REUTERS)

C'est un membre du personnel médical de retour de Sierra Leone qui a été testé positif au virus.

Le cas d'un malade ayant contracté le virus Ebola a été diagnostiqué dans un hôpital de Glasgow (Royaume-Uni), lundi 29 décembre. C'est le gouvernement écossais qui a confirmé ce cas. "Le patient a été isolé et reçoit des soins" dans le département des maladies infectieuses de l'hôpital Gartnavel, une unité spéciale, précise le gouvernement dans un communiqué.

Un porte-parole a indiqué qu'il s'agissait d'un membre du personnel médical de retour de Sierra Leone. Selon la BBC (en anglais), il s'agit d'une femme. Son équipe médicale est revenue en Ecosse dans la nuit de dimanche, après des escales à Casablanca (Maroc) et à l'aéroport Heathrow à Londres, avant d'arriver à Glasgow à environ 23h30 avec un vol de la compagnie Bristish Airways.

Un bénévole atteint d'Ebola soigné à Londres cet automne

Selon les autorités, le fait que le virus ait été diagnostiqué "à un stade très précoce de la maladie" signifie que le risque qu'une autre personne ait été contaminée est "considéré comme extrêmement faible"

Le patient sera transféré "dès que possible" à Londres dans une unité spécialisée du Royal Free Hospital. C'est dans cet hôpital qu'avait déjà été soigné cet automne l'infirmier bénévole britannique, William Pooley, qui avait également été contaminé par le virus Ebola en Sierra Leone. Après dix jours de traitement, William Pooley, dont la maladie avait été diagnostiquée en Afrique, avait pu quitter l'établissement guéri.

Vous êtes à nouveau en ligne