Le cofondateur de Microsoft offre 100 millions de dollars pour lutter contre Ebola

Des volontaires allemands se préparent à aller dans les pays africains touchés par Ebola, à Appen (Allemagne), le 23 octobre 2014.
Des volontaires allemands se préparent à aller dans les pays africains touchés par Ebola, à Appen (Allemagne), le 23 octobre 2014. (FABIAN BIMMER / REUTERS)

Paul Allen a précisé qu'une partie de ces dons servirait à financer le développement et la fabrication de deux unités d'évacuation sanitaire pour permettre au département d'Etat américain d'évacuer le personnel médical d'Afrique de l'Ouest.

Un don plus que généreux. Le cofondateur de Microsoft, le milliardaire américain Paul Allen, a annoncé jeudi 23 octobre qu'il augmentait ses dons pour combattre l'épidémie d'Ebola pour les porter à 100 millions de dollars (79 millions d'euros). Paul Allen a précisé qu'une partie de ces dons servirait à financer le développement et la fabrication de deux unités d'évacuation sanitaire pour permettre au département d'Etat américain d'évacuer le personnel médical d'Afrique de l'Ouest.

"La réalité d'Ebola fait froid dans le dos"

Le cofondateur du géant informatique fera aussi un don à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) "pour accroître sa capacité à coordonner les aspects logistiques nécessaires au transport international de travailleurs de la santé", selon un communiqué. "La réalité d'Ebola fait froid dans le dos et devrait nous motiver à sauvegarder la société et prendre des mesures pour stopper cette épidémie. Ebola n'est pas le problème de quelqu'un d'autre. C'est notre problème", a insisté Paul Allen, qui avait aidé à fonder Microsoft avec Bill Gates.

Le milliardaire a également appelé individus, entreprises et autres à apporter leur contribution pour contenir la menace d'Ebola, citant le site www.tackleebola.com qui permet de faire des dons. Bill Gates, de son côté, a offert 50 millions de dollars (40 millions d'euros) à travers la Bill & Melinda Gates Foundation. Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan ont eux donné 25 millions de dollars (20 millions d'euros) aux Centres américains de contrôle et de prévention des maladies pour les aider à combattre Ebola.