Ebola, une épidémie sans précédent depuis le sida ?

Un membre du personnel médical de l\'hôpital de Monrovia (Liberia), le 7 septembre 2014.
Un membre du personnel médical de l'hôpital de Monrovia (Liberia), le 7 septembre 2014. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

L'une des principales agences de santé publique aux Etats-Unis estime que l'épidémie d'Ebola est comparable à celle du sida. 

L'inquiétude face aux risques de propagation de l'épidémie d'Ebola grandit chaque jour un peu plus. "Cela va être un long combat", prévient le Dr Tom Frieden. Directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la principale agence de santé publique aux Etats-Unis, ce médecin assure qu'à ses yeux, le virus du sida est "la seule chose comparable" au virus Ebola ces trente dernières années.

Un cri d'alarme lancé jeudi 9 octobre lors d'une table ronde à Washington, et relayé par le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, pour qui la "réponse internationale a été, pour le moment, plus lente que le rythme de transmission de la maladie".

L'ONU appelle à multiplier "par vingt" l'aide actuelle

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a quant à lui estimé qu'il fallait multiplier "par vingt" l'aide actuelle, pour espérer enrayer la maladie. La directrice du FMI, Christine Lagarde, a, de son, côté admis – chose rare – qu'il faut "augmenter les déficits pour soigner les gens".

Selon un dernier bilan publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), jeudi 9 octobre, au moins 3 900 personnes sont mortes de l'épidémie d'Ebola ces derniers mois, dont environ un millier ces trois dernières semaines.

Vous êtes à nouveau en ligne