Ebola : Air France suspend "provisoirement" ses vols vers la Sierra Leone

Un guide de piste oriente un avion d\'Air France, le 9 juin 2014, à l\'aéroport de Lille.
Un guide de piste oriente un avion d'Air France, le 9 juin 2014, à l'aéroport de Lille. (DENIS CHARLET / AFP)

La compagnie aérienne française était l'une des rares à continuer à assurer des rotations trois fois par semaine vers ce pays touché par l'épidémie.

Air France a annoncé, mercredi 27 août, la "suspension provisoire" de ses vols sur Freetown, la capitale de la Sierra Leone, à compter de jeudi. Quelques heures plus tôt, le gouvernement avait recommandé à la compagnie aérienne de suspendre "temporairement" cette desserte, en raison de l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays"Compte-tenu de l'évolution de l'épidémie et de la situation des systèmes de santé (...), les pouvoirs publics recommandent à la société Air France de suspendre temporairement sa desserte de Freetown", peut-on lire dans le compte-rendu du Conseil des ministres.

Des mesures pour prévenir toute contamination

Air France était, jusque-là, l'une des rares compagnies aériennes à continuer à assurer des rotations vers Freetown, trois fois par semaine. Il y a quelques jours, plusieurs syndicats avaient appelé les personnels navigants de la compagnie à refuser les vols vers Conakry, en Guinée, Freetown, et Lagos au Nigeria, en raison de craintes de contamination. Le syndicat SUD-aérien avait également appelé Air France à suspendre ses vols vers ces destinations

La compagnie française a mis en place des mesures pour prévenir toute contamination, notamment par la surveillance de la température des passagers à l'embarquement. Le Conseil des ministres a, en revanche, considéré qu'Air France pouvait poursuivre ses dessertes au Nigeria et en Guinée.

Vous êtes à nouveau en ligne