Week-end de Pâques : confinement renforcé en Alsace

Dans l’Est, les règles du confinement ont été durcies en raison du week-end de Pâques. 160 000 gendarmes et policiers sont mobilisés jusqu’à lundi. 

Dans le centre-ville de Strasbourg (Bas-Rhin) et sur les bords du Rhin, les policiers et gendarmes veillent au respect du confinement. La règle est stricte : il est interdit pour deux adultes de se balader ensemble. C’est un durcissement des règles, qu’une minorité des habitants découvrent en même temps que l’amende : 135 € comme pour un couple circulant dans le même véhicule. Même au sein d’un même foyer, il est interdit de covoiturer. 

“Ce week-end de Pâques est particulièrement à risque en Alsace”

Y a-t-il un réel relâchement concernant les mesures de confinement dans le Grand Est ? “Le week-end dernier, la préfecture s’est inquiétée de voir les Strasbourgeois se relâcher. C’est pourquoi les autorités ont décidé de sévir avec ce nouvel arrêté préfectoral qui restreint encore plus les déplacements. Résultats ce soir, alors que nous sommes ici, dans l’un des quartiers les plus animés de Strasbourg, il n’y a quasiment personne. Il faut dire que ce week-end de Pâques est particulièrement à risque en Alsace avec ces deux jours fériés”, explique la journaliste Angélique Etienne en direct de Strasbourg (Bas-Rhin).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne