Vrai ou fake : les UV sont-ils efficaces contre le Covid-19 ?

Plusieurs villes ont opté pour le nettoyage de leurs transports ou de leurs sociétés grâce à des robots fonctionnant aux rayons UV. Mais ceux vendus sont le web sont-ils efficaces ? Linh-Lan Dao démêle le vrai du faux.

Des robots à l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes) qui désinfectent un terminal aux rayons ultra-violet ou bien des appareils qui lancent des flashs de lumière dans les rames du métro de New York. Des images qui sont de plus en plus fréquentes. Ces dispositifs expérimentaux emploient des rayons UV de catégorie C. Mais sont-ils efficaces ? "Nous avons travaillé sur d'autres types de coronavirus et nous avons constaté que les rayons UV-C tuaient tout ces coronavirus avec la même efficacité. Nos études préliminaires montrent que ces rayons sont aussi efficaces contre le Covid-19 comme pour n'importe quel autre virus", explique Docteur David J. Brenner, directeur du Centre de recherche radiologique de l'université de Columbia.

Des produits dangereux sur le net

Sauf que sur le web, on tombe sur des annonces de produits dits de désinfection et présentés comme germicides. Mais il faut s'en méfier. Les rayons de catégorie C (UV-C) sont utilisés par les hôpitaux notamment pour désinfecter du matériel ou des locaux. Ils peuvent détruire les bactéries ou même endommager les cellules humaines. Mais sur la toile, ce qui est vendu n'a pas la bonne longueur d'onde ou la puissance pour détruire les virus. Les annonces sont souvent beaucoup trop vagues et impossible de savoir si elles sont efficaces. La DGCCRF met en garde contre ce genre d'annonces. L'OMS déconseille aussi de se laver les mains avec des rayons UV. Les produits en vente sur le net ne sont pas efficaces et sont peut-être dangereux.

Vous êtes à nouveau en ligne