VRAI OU FAKE Vrai ou fake : la preuve que l’hydroxychloroquine est efficace existe ?

franceinfo

Un internaute assure que l’hydroxychloroquine "guérit les malades de la Covid-19". Peut-on en être si sûr ?

Plusieurs études ont rendu des conclusions défavorables sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine, une étude française notamment coordonnée par deux médecins des hôpitaux de Paris (AP-HP) qui a été publiée dans une revue médicale de référence. Elle a été réalisée sur des patients gravement atteints par le Covid-19.

"Il est important de dire qu’on est pas parti avec des a priori. Certains pensaient que ça fonctionnait et d’autres non. Et on est très déçu des résultats, qui montrent qu’il n’y a pas de diminution significative du nombre de passages en réanimation ou du nombre de décès", explique le Pr Mathieu Mahévas, de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne).

Conclusions défavorables confirmées

Concrètement, un groupe de 84 personnes a reçu de l’hydroxychloroquine dans les 48 heures de son arrivée à l’hôpital. Un groupe de 89 personnes n’en a pas reçu. Au bout de 21 jours, le taux de survie était de 89% pour le groupe qui a pris la molécule et 90% dans le groupe témoin.

Deux études américaines et une étude chinoise arrivent à la même conclusion défavorable. Une étude non validée parle d’un intérêt potentiel. Les études controversées réalisées sous la supervision du Pr Raoult conclut à une efficacité de l’hydroxychloroquine prise en association avec l’azithromycine et dès le début des symptômes. 

Vous êtes à nouveau en ligne