Virus en Chine : l'inquiétude d'une propagation de l'épidémie à grande échelle

FRANCE 3

Est-on face à une épidémie de grande ampleur ? Huit ans après le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait 774 morts, un autre virus inquiète. Il est né un mois auparavant sur un marché en Chine et a fait trois décès recensés en Asie. Le président chinois a appelé à stopper sa propagation.

À l'approche du Nouvel An chinois, à Pékin (Chine), comme ailleurs, on se prépare. 450 millions de Chinois s'apprêtent à voyager dans le pays, et plus de 6 millions à l'étranger. Alors, le nouveau virus est dans toutes les têtes. "C'est effrayant ce virus, on en parle de plus en plus", s'inquiète une jeune femme. La Chine vient de confirmer que ce virus respiratoire, aux symptômes semblables à la grippe, était transmissible d'homme à homme.

Un test de diagnostic en préparation à l'Institut Pasteur

Les États-Unis ont déjà pris des mesures de filtrage, comme à l'aéroport de San Francisco (États-Unis). En France, dans les aéroports, des affiches ont fait l'apparition. Pour les personnes qui rentrent de Chine, en cas de fièvre ou de toux, il est recommandé de porter un masque chirurgical et de contacter immédiatement le Samu. À l'Institut Pasteur, à Paris, on travaille dans l'urgence pour mettre au point un test de diagnostic spécifique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne