Violences policières : Emmanuel Macron attendu au tournant pour son allocution dimanche soir

FRANCE 3

Emmanuel Macron doit prendre la parole, dimanche 14 juin à 20 heures, lors d’une allocution télévisée. Il devrait revenir notamment sur les manifestations contre les violences policières, qui ont eu lieu samedi dans plusieurs villes de France. Les précisions du journaliste Julien Gasparutto, en duplex depuis le palais de l’Élysée, à Paris.

Comment l’Élysée réagit-elle aux nouvelles manifestations contre les violences policières, organisées samedi 13 juin dans plusieurs villes de France ? "À l’Élysée, on indique qu’Emmanuel Macron a suivi avec une grande attention ces manifestations, en lien étroit avec son ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Le président de la République est attendu sur ces questions des violences policières et du racisme. Dans la majorité, on voit mal le président ne pas aborder ces sujets, dimanche soir, lors de son allocution. C’est ce que m’ont confié plusieurs conseillers et ministres", fait savoir le journaliste Julien Gasparutto, en duplex depuis le palais de l’Élysée, à Paris.

Sibeth Ndiaye veut ouvrir le débat sur les statistiques ethniques

"Samedi, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, a proposé d’ouvrir le débat sur la question des statistiques ethniques, une pratique interdite en France. C’est une proposition qui est soutenue par Matignon, qui selon nos informations, se dit également favorable à l’ouverture d’un débat républicain sur le sujet. À l’Élysée, en revanche, aucun commentaire sur cette question. On se contente de dire qu’Emmanuel Macron va peaufiner son discours jusqu’au dernier moment, et que l’allocution de dimanche soir portera surtout sur la gestion de la crise sanitaire et la suite du déconfinement", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne