VIDEO. Violences conjugales : Sandrine Bonnaire tire la sonnette d'alarme

BRUT

Il y a 20 ans, Sandrine Bonnaire a été victime de violences conjugales. Aujourd'hui, elle veut agir pour que ça change.

Depuis le début du confinement, les violences conjugales dans les foyers sont en hausse. Les plus touchés : les femmes et leurs enfants. L'actrice Sandrine Bonnaire, qui a elle aussi été victime de violences, rappelle le danger encouru par ces femmes enfermées avec leur conjoint. "J'ai été strangulée par mon compagnon. Je suis tombée évanouie et je me suis réveillée avec une triple fracture de la mâchoire", témoigne-t-elle.

Dès le moindre signe, réagissez.

Sandrine Bonnaire

à Brut.

Vingt ans plus tard, Sandrine Bonnaire l'assure : elle garde des séquelles et des traumatismes et elle veut agir. "J'ai envie d'agir en créant une association pour accompagner juridiquement, physiquement et psychologiquement ces femmes qui ont subi des violences", explique-t-elle. Elle poursuit : "Réagissez en appelant le 3919, ou la police, ou un voisin. En tout cas, dès le moindre signe, réagissez."

Vous êtes à nouveau en ligne