VIDEO. Prêts garantis par l'État, aides… Comment ça marche ?

BRUT

Des milliards d'euros pour sauver l'économie française, c'est le plan présenté par l'État et la Banque publique d'investissement. Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, explique comment ça marche.

Plusieurs milliards d'euros pour sauver l'économie française. C'est le plan présenté le 24 mars dernier par l'État et Bpifrance, la Banque publique d'investissement. "Les 300 milliards d'euros ne sont pas de la subvention, c'est pas du budget de l'État (...) c'est des crédits accordés par des banques privées françaises que vous connaissez tous, ce sont vos banques", explique Nicolas Dufourcq. "Ces crédits sont garantis par l'État à 90 %", poursuit-il.

Quelles conditions ?

Toutes les entreprises peuvent demander ce prêt garanti par l'État à leur banque habituelle. Plus de 5 milliards d'euros ont déjà été demandés par plus de 20 000 entreprises. Celles qui ne sont pas éligibles à ce prêt sont celles en cessation de paiement au 1er janvier et celles qui sont en règlement judiciaire. "Ce prêt garanti par l'État, il peut aller jusqu'à un tiers du chiffre d'affaires 2019 de l'entreprise et pour une startup, il peut aller jusqu'à deux années de masse salariale donc il est assez généreux en montant", détaille le directeur général de Bpifrance.

Éviter les faillites

Ces aides sont destinées à éviter les faillites. Dans le BTP, par exemple, 80 % des entreprises sont à l'arrêt et plus de 3,6 millions de personnes sont au chômage partiel. Pour Nicolas Dufourcq, "la détermination de l'État dans cette affaire est clairement importante." "Là, la preuve est quand même faite avec la mesure prise sur le chômage partiel qui est incroyablement généreuse, la plus généreuse d'Europe", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne