VRAI OU FAKE VIDEO. Non, l’actuel coronavirus n’a pas été inventé par l’institut Pasteur en 2003

Attention aux mensonges véhiculés par internet en ces temps d'épidémie et de rumeurs. Une vidéo virale prétend que le coronavirus a été inventé par l'Institut Pasteur il y a 17 ans. Une manipulation liée à l'utilisation du terme "inventeur" plutôt que "découvreur".

Comme plusieurs millions d’internautes français, nous avons découvert une vidéo virale sur les réseaux sociaux. “L’heure est grave (...) le virus est là aujourd’hui juste pour le fric”, affirme son auteur d’un ton véhément. Il prétend démontrer, documents à l’appui, comment des chercheurs français auraient créé de toutes pièces le virus du Covid-19 ! Sauf que c’est faux.  

Dans cette vidéo publiée le 17 mars sur Facebook, c’est un gilet jaune qui s’exprime. Nous l’avons contacté : sans réponse de sa part, nous avons choisi de ne pas diffuser son visage. L’homme dit avoir découvert la preuve que le coronavirus responsable de l’épidémie actuelle aurait été créé de toutes pièces par des chercheurs français : « Le voilà le brevet ! » s’exclame-t-il en le brandissant. « Voilà ce qui est en train de nous tuer aujourd’hui. Sur la première page on trouve les inventeurs. Ils ont in-ven-té ! »  

C’est faux : si on trouve bien une liste des inventeurs sur le brevet - pour la plupart des chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris - c’est que juridiquement, le terme d’inventeur a un autre sens. Comme nous l’explique Olivier Schwartz, directeur de l’unité virus et immunité à l’Institut Pasteur, « sur un brevet, il y a des inventeurs, c’est un terme technique, ça ne veut pas dire qu’ils ont inventé un nouveau virus. Ça veut dire que ce sont les découvreurs. »  

Autre incohérence que pense avoir soulevé le vidéaste : le brevet date d’il y a plus de 15 ans, bien avant l’épidémie actuelle : « Vous voulez la date, vous êtes assis ? 2003 ! », assène-t-il depuis sa cuisine. « On est en train de nous dire aujourd’hui que c’est un nouveau virus, on se fout de la gueule de qui ? »  

Sauf que ce brevet ne concerne pas l’actuel coronavirus, aussi appelé SARS CoV 2, mais le SARS CoV 1, qui avait causé l’épidémie de SRAS en Asie en 2003. Nous avons comparé le code génétique décrit dans le brevet Pasteur avec celui du coronavirus actuel. Résultat : seulement 82% de similitudes : ce sont bien deux virus différents.  

Pour Matthieu Mulot, un docteur en biologie qui a lui-même répondu au gilet jaune par une autre vidéo sur Youtube, « ce genre de vidéo peut alimenter la défiance, ça peut faire en sorte que les gens suivent moins bien les consignes de confinement et ça serait catastrophique. »  

Le gilet jaune à l’origine de cette vidéo se targuait il y a quelques mois de dénoncer les fausses nouvelles. Cette fois il en est l’inventeur, au sens premier du terme. 

Vous êtes à nouveau en ligne