VIDEO. Les collèges de l'ancienne zone rouge se préparent à rouvrir

L'ensemble des lycées et collèges se préparent à rouvrir à partir du 2 juin. Comment les enseignants vivent-ils cette rentrée dans les zones les plus touchées par la pandémie ? Nous leur avons posé la question en Alsace et en Bourgogne.

Depuis le 11 mai, certaines écoles ainsi que des classes de collège ont repris au ralenti et uniquement en zone verte. Mais à partir du 2 juin,  les lycées vont pouvoir rouvrir ainsi que les classes de 4e et de 3e, y compris dans les ex-zones classées rouges. 

Un retour sur la base du volontariat

Gel, masques pour tous, désinfectant et aménagement de six salles de dix places : tout est prêt au collège Sophie Germain de Strasbourg pour la reprise des cours. Mais le retour des enseignants se fera uniquement sur la base du volontariat. Tous les professeurs ne se sentent pas prêt à revenir travailler. 

J'ai laissé la latitude aux professeurs qui se sentent inquiets et ils ont le droit de l'être, de rester à domicile et de faire venir les professeurs qui sont déjà en garde d'enfants de soignants.

Dominique Darquie

Principale du Collège Sophie Germain de Strasbourg

De nouvelles conditions d'apprentissage

Dans cet autre collège, à Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d'Or), 80% des professeurs font leur rentrée mardi 2 juin, comme un tiers des élèves de 6e et de 5e. Les classes sont réorganisées pour accueillir moins de 15 élèves. Les enseignants redoutent toutefois de devoir travailler sans utiliser le matériel habituel.

On a plus le droit aux livres, aux photocopies, aux ordinateurs. On nous demande d'enseigner avec très très peu de supports. On se demande comment on va pouvoir enseigner comme ça.

Stéphane Vincent

Professeur de sciences physiques

Vous êtes à nouveau en ligne