VIDEO. "Le fait d'être seul avec soi-même, c'est pas forcément négatif" : Rilès raconte son confinement

BRUT

Il était venu à Los Angeles pour la musique mais depuis une semaine, la ville est paralysée. Il raconte.

Installé à Los Angeles depuis deux mois pour finir des projets musicaux, le rappeur Rilès a dû s'adapter après l'annonce d'un confinement obligatoire pour tous les habitants de la ville californienne. Il a donc installé un studio d'enregistrement avec les moyens du bord, dans son appartement où il travaille avec son ami d'enfance et une amie.

Pour le rappeur, le confinement n'est pas une contrainte. "C'est le moyen parfait pour moi de m'adapter parce que je suis déjà à l'aise dans le fait d'être tout le temps chez soi à travailler, tout ce que j'ai construit, je l'ai fait dans ma chambre", raconte Rilès. Ainsi, cette poignée de semaines va être l'occasion pour lui de finir des travaux qu'il avait déjà commencés voire d'en créer de nouveaux. "Je pense que rien ne s'arrête. Ce n'est pas parce qu'on est confinés que la vie s'arrête. Justement, il faut trouver les bons chemins pour faire en sorte que ce confinement se passe au mieux", conclut-il.








Vous êtes à nouveau en ligne