VIDEO. Le confinement vu de Vérone, en Italie : "Roméo et Juliette resteraient à la maison"

SANDRINE MALLON / RADIO FRANCE

L’amélioration de la situation qui semble se dessiner en Italie ne change rien dans le quotidien des Italiens. Le confinement se poursuit officiellement jusqu’au 12 avril.Rues désertes, gestes barrières, port du masque... À Vérone, dans le nord du pays, les touristes ont disparu, et les habitants restent chez eux.

"S’il vous plaît, restez à la maison !" À Vérone, entre Milan et Venise, la pandémie et les mesures de confinement sont prises au sérieux. Une habitante, croisée dans les rues de cette ville où Shakespeare situait l'intrigue de Roméo et Juliette, veut témoigner de l'importance des précautions anti-coronavirus : "Les jeunes, au début, ne prenaient pas au sérieux le virus. Ils pensaient que cela ne touchait que les vieux."

>> Toutes les informations sur l'épidémie de coronavirus et les mesures de confinement : suivez notre direct


Et elle ajoute qu'elle a peur pour ses proches : "J’ai de la famille au Chili et en Suède, et là-bas les autorités ne prennent pas les mêmes mesures qu’ici, les écoles sont ouvertes. J’ai très peur, un de mes petits-fils, leur beau-père et sa femme enceinte ont contracté le virus..."

Roméo et Juliette ? Ils s'embrasseraient et ils resteraient à la maison !

Un habitant de Vérone


Ici, on préfère voir deux mètres de distance entre les personnes, plutôt qu’un seul mètre. Les photos des disparus sont affichées sur des panneaux, et tout est fait pour rappeler le danger qui rôde. "Je suis ému, ça me fait pleurer pour les enfants, pour les adolescents..." explique un Véronais de 83 ans, assis au soleil sur un banc, foulard sur le nez. "Moi, ma vie est faite".

Vérone en confinement - Reportage de Nathanaël Charbonnier
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne