VIDEO. Jean-Michel Aulas, président de l'OL, réclame aussi, "bien sûr", la reprise du championnat féminin de D1, où Lyon a terminé en tête

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le président de l'Olympique lyonnais milite depuis des semaines contre l'arrêt du championnat masculin de football de Ligue 1, décidé en raison de l'épidémie de coronavirus.

Le président de l'Olympique lyonnais (OL), Jean-Michel Aulas, a précisé mercredi 27 mai sur franceinfo qu'il réclamait également la reprise du championnat féminin de football de D1, lui aussi arrêté définitivement en raison de l'épidémie de coronavirus. Un championnat où les Lyonnaises se sont vues attribuer le titre, étant premières du classement au moment de l'arrêt du championnat.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation en direct

Le président lyonnais, critiqué par ses pairs qui lui reprochent de demander la reprise de la Ligue 1 de football uniquement parce que Lyon était 7e, et non qualifié pour les compétitions européennes, au moment de l'arrêt du championnat, estime qu'il s'agit de la "meilleure" réponse à ces critiques.

L'Olympique lyonnais a été sacré champion de France du championnat féminin. Nous n'avons pas pour l'instant fêté ce titre, car on considère que le PSG, qui était à trois points de l'OL, pouvait nous dépasser sur les matches qui restaient.

Jean-Michel Aulas

à franceinfo

"On est au Conseil d'État pour remettre en cause une décision qui touche aussi le football féminin où on est, pour l'instant premier. Donc il n'y a pas de meilleure démonstration que celle-là", a dit Jean-Michel Aulas.

Réclame-t-il pour autant la reprise du championnat féminin ? "Bien sûr !", a répondu le président du club, qui s'est dit inquiet de l'écart de compétitivité entre son équipe, encore engagée en Ligue des champions, et les formations allemandes (dont le championnat vient de reprendre), italiennes ou anglaises, qui va pénaliser les clubs français.

Vous êtes à nouveau en ligne