VIDEO. Covid-19 : les animaux de compagnie, indirectement touchés par la pandémie

BRUT

Fake news et mesures de confinement : eux aussi sont touchés par la pandémie actuelle. Les associations craignent une vague d'abandons.

Les fake news responsables ?

"En Chine, des chiens et des chats deviennent brusquement des victimes innocentes de cette crise, principalement parce que les gens ont eu de fausses informations selon lesquelles un animal de compagnie aurait propagé le virus", explique Dr Peter Li, spécialiste des politiques chinoises.

À ce jour, il n'existe aucune preuve scientifique que les animaux de compagnie puissent transmettre le Covid-19. "Nous pensons que ce qui s'est passé, c'est que le virus a été transmis à un être humain en consommant une chauve-souris ou en étant autour des chauves-souris parce que ce genre de choses est culturellement accepté en Chine. Ensuite, je pense que l'hypothèse a commencé à circuler que tous les animaux étaient infectés", regrette James Lowe, professeur en médecine vétérinaire. Selon lui, il y a eu une première contamination de l'animal à l'homme et puis la transmission est devenue interhumaine.

Victimes des mouvements de population

En Chine, avec la propagation de l'épidémie, les animaux de compagnie ont également souffert des mouvements de population et des mesures de confinement. Certaines associations craignent que cette situation se reproduise ailleurs dans le monde. En France, alors que des mesures de confinement ont été mises en place, les refuges s'inquiètent de ne pas pouvoir faire face aux abandons. "Pour le moment, les gens sont confinés, ils ne peuvent pas sortir de chez eux donc ils ne peuvent pas venir adopter dans nos refuges", s'inquiète Jacques-Charles Fombonne, président de la Société Protectrice des Animaux. Selon la SPA, si les refuges sont saturés, cela pourrait conduire à une vague d'euthanasies dans les fourrières.

Plusieurs moyens de gérer son animal pendant un confinement

En cas de confinement avec ses animaux, plusieurs mesures peuvent être prises pour en prendre soin : s'assurer d'avoir de quoi les nourrir, identifier quelqu'un pour s'en occuper si l'on tombe malade, jouer avec eux en respectant les mesures d'hygiène. "Je pense que ceux d'entre nous qui ont des animaux de compagnie sont les plus chanceux", insiste Dr Peter Li.

Vous êtes à nouveau en ligne