VIDEO. Coronavirus : en Chine, la fin des barrages routiers à Wuhan, après 76 jours de quarantaine

Considérée comme le point de départ de la pandémie de Covid-19, la ville était coupée du monde depuis la fin du mois de janvier. Les routes pour y accéder sont rouvertes depuis mercredi et la vie y reprend son cours, sous haute surveillance.

Peu après minuit, ce mercredi 8 avril, les forces de l'ordre de la ville de Wuhan, au centre de la Chine, ont retiré les barrières placées au niveau des péages autoroutiers. Coupée du monde depuis la fin du mois de janvier, l'immense métropole de 11 millions d'habitants était jusqu'alors placée en quarantaine stricte face à l'épidémie de Covid-19. Lors du retrait des barrages, de nombreux curieux se sont déplacés pour assister à ce moment symbolique, qui coïncide avec la reprise des déplacements depuis et vers le reste de la Chine.

>> Suivez notre direct sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19

D'après un décompte des autorités chinoises, un seul nouveau cas de coronavirus a été détecté à Wuhan depuis le début du mois d'avril. Les habitants peuvent désormais se déplacer plus facilement et l'activité économique y reprend lentement son cours. Dans cette ville où le nouveau coronavirus a tué plus de 2 500 personnes, la fin du bouclage se fait sous haute surveillance sanitaire. Les autorités locales craignent notamment des cas de recontamination provoqués par le retour d'habitants exilés.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. Coronavirus : nombre de décès par département, âge des malades, réanimations… Visualisez l'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Décryptage. L'article à lire avant de fabriquer et porter un masque en tissu

• Analyse. La pandémie de coronavirus va-t-elle pousser l'espèce humaine à (enfin) respecter la biodiversité ?

• Santé. Le coronavirus peut-il aussi s'attaquer au cerveau et au cœur ?

Vous êtes à nouveau en ligne